eau, air, bruit pour y faire face, faites nous confiance !

Mise en oeuvre TRAMICHAPE

Réglementation acoustique

Depuis 2000, dans le cadre d'un projet d'harmonisation des réglementations sonores au niveau européen, la nouvelle réglementation acoustique (NRA 2000), a fixé une valeur d'isolation acoustique des planchers. 

Le niveau de pression sonore maximum autorisé est de 58 dB.

 

Tramico a développé des solutions acoustiques qui répondent aux exigences de la norme NRA 2000 :

  • DTU 52.10 : «Mise en oeuvre des sous-couches isolantes sous chapes ou dalles flottantes et sous carrelages scellé».
  • CSTBat : « Certification des sous-couches acoustiques minces ».
  • CERQUA L, groupe QUALITEL.

 

 

Norme DTU 52-10

Mise en oeuvre des sous-couches isolantes sous chapes ou dalles flottantes et sous carrelages scéllé.
Symboles :

 

  • ΔLw : réduction du niveau de bruit de choc pondéré exprimé en dB - plus le ΔLw est élevé, meilleure est la performance acoustique au bruit d'impact.
  • ΔRw : indice d'affaiblissement acoustique pondéré, exprimé en dB - plus le ΔRw est élevé, meilleure est la performance acoustique. 
  • ΔRa : est l'amélioration brute par rapport au plancher nu, exprimé en dB - plus le ΔRa est élevé, meilleure est la performance acoustique.

 

 

Les sous-couches acoustiques minces (SCAM) sont caractérisées dans le DTU 52-10

Classe
SC1 : pose directe de carrelage scellé avec mortier de pose non armé de 6 cm d'épaisseur nominale ou un mortier armé de 5 cm d'épaisseur. La variation d'épaisseur entre 50 Kpa et 2 Kpa doit être inférieure à 1,5 mm.
SC2 : pose sous chape armée de 6 cm.


Charge d'exploitation admissible
a = 500 kg/m² pour le tertiaire, bureaux, salles de classe, halls de réception.
b = 200 kg/m² pour l'habitat.

 

  • Indice, un chiffre de 1 à 4 caractérisant la réduction totale d'épaisseur à 10 ans :

1 : < 0,5 mm
2 : 0,5 à 1 mm
3 : 1 à 1,5 mm
4 : 1,5 à 2 mm

A indique qu'il s'agit d'une sous-couche acoustique de traitement aux bruits d'impact.
- Ch pour les sous-couches compatibles avec des sols chauffants

 

 

Préparation du support

Pour obtenir les performances acoustiques attendues, la chape flottante doit être complètement désolidarisée du support et des parois adjacentes, ce qui nécessite un soin particulier lors de la mise en oeuvre.
Le support doit être exempt de dépôts, déchets, pellicules de plâtre ou autres matériaux provenant des différents corps d'état, afin de supprimer toute aspérité susceptible de perforer la sous-couche.
L'état de surface du support doit être lisse et propre avec une planéité de 7 mm sous la règle de 2 m.

 

 
tramichape-pose1

Mise en place du TRAMICHAPE

Le Tramichape® intègre un film étanche aux pénétrations de laitance qui doit être positionné au-dessus, il n'est donc pas nécessaire d'ajouter de film de polyéthylène.


Les lés sont posés jointifs, bord à bord (espace inférieur à 2 mm) ou sont posés avec un recouvrement longitudinal de 50 mm minimum, pour une superposition maximum de deux lés dès lors qu'il n'y a pas une superposition avec une autre sous-couche isolante.

 

 

La protection contre la pénétration de laitance au niveau des jonctions de TRAMICHAPE est assurée par :

Tramichape-protection-penetration-laitance
  • Jonctions longitudinales des lés : à l'aide de bandes de recouvrement adhésives intégrées à la sous-couche. À défaut, la fermeture des jonctions est réalisée par une bande adhésive d'au moins 50 mm de large rapportée de façon continue.

 

  • Jonctions transversales des lés : posées bord à bord (espace inférieur à 2 mm) et fermées par une bande adhésive rapportée, d'au moins 50 mm de large, suffisamment rigide pour éviter toute déformation en cas de léger écartement des lés.

 

 

Désolidarisation en périphérie

Le Tramichape® peut être relevé sur les parois verticales sur toute la périphérie du local y compris les huisseries.
A défaut, on peut utiliser le Tramiplinthe (bande compressible).

Cette bande périphérique ou le Tramichape® doit dépasser d'au moins 2 cm la surface finie (revêtement de sol compris). Dans le cas d'utilisation de Tramiplinthe, la liaison entre le Tramichape® et le Tramiplinthe doit être traitée afin d'empêcher une pénétration de laitance éventuelle (remonté du Tramichape sur le Tramiplinthe, mise en place d'un adhésif).

 

 

Traitement des huisseries et plinthes

TRAMICHAPE-traitement-huisseries

La désolidarisation au niveau des huisseries peut se réaliser à l'aide du Tramiplinthe ou à l'aide de la remontée du Tramichape®.

Après la pose du sol d'aspect, on réalisera une finition joint souple pour désolidariser le sol d'aspect de l'huisserie.

Les plinthes doivent être désolidarisées du sol flottant pour éviter les ponts phoniques.

Le traitement pourra être réalisé par un retour de la bande Tramiplinthe ou du Tramichape® sous la plinthe suivi d'une finition joint souple.

 

 

Traitement des canalisations et seuils de portes

TRAMICHAPE-traitement-canalisations

La désolidarisation au niveau des canalisations peut se réaliser soit à l'aide du Tramiplinthe ou soit à l'aide la remontée du Tramichape®. Après la pose du sol d'aspect, on réalisera une finition joint souple pour désolidariser le sol d'aspect des canalisations.

La mise en oeuvre des canalisations avec béton coffré pourra être réalisée pour faciliter et sécuriser la mise en place de la désolidarisation.

 

 

La réglementation exige une désolidarisation entre les appartements, cette désolidarisation sera réalisée avec un joint de fractionnement

Pose dans le cas de sol chauffant
Dans le cas de pose sur sol chauffant, veiller à choisir un Tramichape® classé Ch.

 

Pose avec isolant thermique
Dans le cas de pose avec isolant thermique, le Tramichape® doit toujours être positionné sous l'isolant thermique et posé bord à bord. La somme des indices caractérisant la réduction totale d'épaisseur à 10 ans de la Sous-couche et de l'isolant thermique ne doit pas excéder quatre.

 

 picto telephone

02 35 90 91 92

 widget mise en oeuvre

Préparation / Pose et application

 widget faq

Questions fréquentes

signature tramico